Au début de l’été 2006, Foulem construction une compagnie d’ingénieurs du Nouveau-Brunswick soumissionnant sur des projets de toutes sortes et qui avait (et ont encore) des chantiers dans toute la province, ont engagé Hugues Lavoie pour mettre en place un programme de sécurité et une formule d’orientation pour tous les nouveaux employés.

Foulem construction opère en général une douzaine de sites de façon simultanée un peu partout au Nouveau-Brunswick. Hugues a donc fait la mise en place et assuré le suivi de ce programme sur plus d’une centaine de chantiers disséminé un peu partout dans la province sur une période qui s’est échelonné sur un peu plus de 7 ans. La famille Foulem opère au Nouveau-Brunswick une dizaine de compagnies regroupées en elles.

Hugues a été impliqué simultanément dans 3 de ces compagnies soit Foulem construction qui elle, a deux subdivisions soit la construction en général ainsi que la partie eau et égouts. La deuxième division où Hugues a travaillé se nomme Chaleur Boring. Cette division s’occupe de dynamitage. En dernier lieu, il a été impliqué dans une dernière division qui opère sous le nom de Gestion Beauséjour. Hugues a assuré lors de son passage chez Foulem, l’aide ainsi que le soutien à la douzaine de contremaîtres qui géraient tous les chantiers de ce holding. Il siégeait sur tous les comités de sécurité des chantiers, faisait les réunions de sécurité de plusieurs des chantiers, soumissionnait et faisait l’achat de tout le matériel de sécurité. Il écrivait dans les deux langues officielles l’ensemble du programme de sécurité des 3 divisions où il était impliqué ainsi que tous les dossiers s’y rattachant. Hugues faisait de plus le médiateur et négociait les ententes entre les employés, la direction et Travail Sécuritaire NB en cas d’incident. Il faisait toutes les enquêtes pour les incidents. Hugues à ce moment a aussi mis en place les plans d’urgences pour les sites de construction. À L’occasion il faisait aussi de la formation, et il produisait des montages en format PowerPoint pour la présentation des projets en cours pour les rassemblements de la compagnie.

En dernier lieu, Hugues a aussi fait des statistiques sur les différentes blessures qui pouvaient survenir et trouvait la direction des tendances de celles-ci pour apporter les correctifs et changements nécessaires au contrôle de ces incidents. Les primes payées à cet effet à Travail Sécuritaire NB qui avaient monté en flèche avant son arrivée sont descendues bien en deçà de leur niveau initial après les 7 années où Hugues a été à leur service.

 

Foulem

Foulem Construction